Les sources d’information en ligne

Une grande quantité de données est disponible sur Internet, même pour des pays peu transparents. Une utilisation relativement simple des moteurs de recherche peut donner accès aux permis et à des informations de fond sur les sociétés et peut permettre d’identifier les voies d’accès au marché. Toutefois, afin de s’assurer que toutes les pistes possibles ont été explorées, il est nécessaire d’adopter de bonnes pratiques pour chercher où il faut et comme il faut.

Quand les premières recherches fournissent un nombre énorme de résultats intéressants, il est essentiel de recourir à l’utilisation intelligente de mots clés pour se concentrer sur les informations importantes. Les recherches peuvent être limitées aux seuls résultats des organismes gouvernementaux concernés par exemple ou sur les résultats contenant un certain type de fichiers intéressants comme les fichiers Excel ou PDF. Les recherches peuvent également être formulées de façon à n’obtenir que les résultats contenant à la fois le nom d’une société et un type spécifique de permis. La plupart des moteurs de recherche ont des formulaires de recherche avancée qui peuvent être utiles, mais il est habituellement possible de limiter les recherches plus facilement en ajoutant des mots dans le champ de recherche principal (par exemple, en ajoutant « site :[nom de domaine] » pour limiter les résultats à ce domaine)

Il est important de garder à l’esprit que les moteurs de recherche sont des outils imparfaits. Certaines informations peuvent être trouvées par l’un, mais pas par l’autre. Il peut donc être utile d’en utiliser plusieurs. Certaines informations ne peuvent être détectées par aucun moteur. Il s’agit des informations accessibles seulement via des formulaires de recherche sur certains sites (telles que les informations des membres sur les sites Internet des systèmes de certifications comme le FSC ou les bases de données d’anciens articles sur les sites des journaux), des informations accessibles exclusivement après inscription (telles que les bases de données officielles du gouvernement sur les registres de propriété et informations financières des sociétés) et les archives d’anciens sites web. Il est également important de se souvenir que les informations obtenues en ligne peuvent ne pas être fiables ou à jour.

Les principales sources d’information sur les permis ou les sociétés seront souvent les sites Internet des gouvernements, des sociétés, des ONG et de certificateurs. Cependant, d’autres sources en ligne sont tout aussi précieuses, voire davantage, pour trouver d’autres types d’informations. Par exemple, les grosses sociétés de commerce en ligne telles qu’Alibaba.com peuvent être une source incontournable d’informations si elles sont utilisées par une société sur laquelle on recherche des informations. Quand les recherches se concentrent sur une zone ou une essence particulière, ces sources peuvent également être utilisées pour identifier les cibles. Elles peuvent fournir des pistes à suivre pour mener des enquêtes clandestines sur le commerce [voir Section 9]. Les plateformes des média sociaux peuvent également fournir des renseignements. Il peut s’agir de renseignements sur les sociétés, mais ce sont généralement des informations sur les individus. Facebook et LinkedIn en particulier peuvent s’avérer des outils précieux pour identifier les liens entre individus. De là, on peut identifier les liens entre sociétés, les relations commerciales et même la corruption.