Les images haute-résolution

La résolution la plus élevée utilisée par Google Earth est d’environ 60 cm, ce qui signifie que chaque pixel sur un écran d’ordinateur représente 60 cm au sol. Souvent prises à tort pour des photographies aériennes, ces images ont une résolution suffisamment élevée pour voir les pistes forestières, les grumiers et même des arbres et des grumes individuels. Elle est supérieure à la résolution de 5 m qui est la résolution la plus élevée disponible gratuitement sur Global Forest Watch. Toutefois, elle n’est disponible que pour certaines zones. La plupart des zones sont couvertes par des images Landsat d’environ 15 m par pixel qui sont mises à jour de façon intermittente.

Il est possible de consulter, pré-visualiser et acheter d’autres images de plus haute résolution (y compris les images Worldview utilisées par Google Earth) directement auprès de fournisseurs commerciaux. Fourni par Apollo Mapping, Image Hunter est un outil utile pour identifier les images . Vendues à 16 dollars américains par kilomètre carré (km2) et une commande minimum couvrant 25 km2, ces images sont onéreuses. Dans certains cas, il est cependant possible de pré-visualiser les images gratuitement (y compris les images Worldview). Ces images gratuites sont d’une résolution moindre que celle des images payantes, mais cependant plus élevée que celles des images Landsat.

L’imagerie satellite est un domaine en mutation rapide et plusieurs organisations travaillent à accroître l’accessibilité d’images traitées de haute résolution. Il est probable que ces dernières soient de plus en plus accessibles et utiles pour l’observation du secteur forestier.