11. Des appels sous couvert pour identifier les fournisseurs

En 2010, une étude[i]réalisée par Earthsight pour WWF sur les importations de produits du bois à haut-risque vers le Royaume-Uni s’est appuyée sur les données du commerce et d’autres informations pour établir que les portes extérieures en bois de meranti massif et importées d’Indonésie étaient un produit pouvant faire l’objet d’un intérêt particulier. Une liste de cinq sociétés vendant ou distribuant ces portes au Royaume-Uni a pu être dressée grâce aux informations obtenues sur Internet et au cours d’entretiens téléphoniques sous couvert avec les détaillants. Pour l’une de ces sociétés, LPD Doors, les informations sur la chaîne d’approvisionnement ont été obtenues par le WWF qui leur a adressé des requêtes ouvertes ainsi que grâce à des appels téléphoniques au cours desquels un enquêteur d’Earthsight s’est fait passer pour un acheteur inquiet. Earthsight a visité le fournisseur indonésien sous couvert et obtenu des documents montrant que la société avait récemment acheté du bois de meranti à 20 fournisseurs différents. Un seul de ces fournisseurs était un revendeur et aucune information n’avait été recherchée sur l’origine première du bois. Le fournisseur unique, PT Kayu Lapis, disposait de ses propres concessions et avait fait l’objet d’allégations d’exploitation illégale des forêts et des communautés de la part d’ONG. L’enquête a donc pu démontrer que la source du bois de meranti utilisé dans les portes n’était pas traçable et présentait un risque élevé.

[i] WWF, ‘What Wood You Choose? Tracking forest products on sale in the UK back to their forest source’, February 2011, http://assets.wwf.org.uk/downloads/what_wood_you_choose_feb11.pdf